Plaisanterie de bateleur de foire

Dernier avatar des échanges d'amabilités entre Xavier Niel et Denis Olivennes, ce dernier traite le premier de webmaster :

« Xavier Niel a déclaré qu’on lui avait fait signer un accord en blanc. C’est totalement faux. J’ai du mal à imaginer qu’un garçon si sérieux puisse signer un accord en blanc. C’est une plaisanterie de webmaster. »

Sur la tactique de négociation de M. Olivennes, vous pouvez écouter le patron de Free expliquer comment il a réussi à faire croire que les fournisseurs d'accès internet s'étaient soi-disant accordés sur un même texte alors qu'il leur en a présenté plusieurs moutures séparément et sans jamais le leur laisser :

Quand à l'ancien webmaster que je suis, j'apprécie à sa juste valeur le dédain de l'ancien patron de la FNAC pour ce métier (qui a contribué à la construction du web infiniment plus que lui ne le fera jamais).

Laisser un commentaire

En laissant un commentaire, vous acceptez la politique des commentaires de ce blog.